Nous vous proposons de retrouver l’un des groupes programmé sur le Seiwa Festival en version plus acoustique dans un endroit insolite dans la ville de Pont-l’Abbé, dans la cour du château, au jardin des douves.

Ifriqiyya Electrique (transe électrique | Tunisie / France)

Ifriqiyya Electrique puise son inspiration dans le rituel adorciste de la Banga, anciens esclaves haoussas d’Afrique noire, installés dans le Djérid tunisien aux portes du Sahara. Les esprits communiquent avec ordinateurs et guitares électriques pour recomposer une transe rituelle, illustré par d’envoûtantes images projetées en live. Les chants se répètent jusqu’à l’épuisement, les pieds battent inlassablement le sol, et pourtant s’en dégage une musique à la modernité évidente.